Paroisse Les chantiers du diocèse Un nouveau baptistère pour Notre Dame des Anges

Je donne

L’Église Notre Dame des Anges est connue notamment pour son baptistère. Cette église, confiée à la communauté des Jésuites, est traversée d’une ligne allant de l’entrée jusqu’à l’autel, symbolisant notre chemin de Foi. Elle traverse également ce baptistère creusé dans le sol de l’église. Cette disposition rend au baptistère son caractère de lieu de célébration, articulé à celui de l’eucharistie. Un tel dispositif est une chance pour les mises en œuvre liturgiques et sacramentelles où les rites déployés trouvent leur sens et touchent les cœurs.

Jusqu’en 2019, le baptistère était en ciment brut et recouvert d’un couvercle en bois, fragilisé par le vieillissement et devenu très difficile à manipuler.
En 2020, après de longues heures de travail passées par l’artiste Charbel Matta, une mosaïque vient l’habiller avec des carreaux gris, bleus et blancs: la colombe prend forme, pour passer des ténèbres à la Lumière, renforcée par le jaune, l’orange et le rouge de l’Esprit Saint.

Le baptistère de Notre Dame des Anges

Méditation de Claude Charvet (s.j) pour en comprendre la portée symbolique : 

« J’ai vu l’Esprit, tel une colombe, descendre du ciel et demeurer sur lui… Et moi, j’ai vu et j’atteste qu’il est, lui, le Fils de Dieu. » (Jn 1, 32,34). Ce baptistère, creusé au premier tiers de l’église Notre-Dame des Anges, à Bordeaux, illustre ce témoignage de Jean le Précurseur.
Œuvre habitée par la foi, la mosaïque fait contempler les mouvements de l’Esprit : passage des ténèbres vers la Lumière. Les diverses couleurs sombres sont comme transformées par la blancheur de la colombe. La descente dans le baptistère ouvre les eaux vers une nouvelle naissance. Je peux entendre la voix du Père dire sur chaque personne : « Tu es mon Fils bien-aimé, tu es ma fille bien-aimée. En toi, je trouve ma joie ! ».
L’éclatement de la lumière fait naître chacun à une vie filiale de louange, d’adoration et de service. Rien n’est figé ou symétrique. Tout est mouvement, qui reçoit tous les biens et les dons d’En-haut.
Dans les Exercices spirituels, la « Contemplation pour parvenir à l’amour » évoque ces dons de Dieu : « Ma puissance limitée descend de la puissance, souveraine et infinie, d’En-Haut ; et aussi la justice, la bonté, la tendresse, la miséricorde, etc., comme du soleil descendent les rayons, de la source les eaux, etc. » (ES 237).

Pour pouvoir laisser cette mosaïque visible de tous, en toute sécurité, nous souhaitons la protéger par une barrière transparente qui pourra s’ouvrir lors des rites qui y seront déployés.

Votre don permettra de mettre en œuvre ce projet.
Merci par avance de votre générosité !